Tract de SUD-Etudiant Bordeaux : Exigeons le versement des bourses en décembre

Publié le par SUD-Étudiant Bordeaux

Nous avons des informations, via les élus étudiants au CNOUS (organisme qui chapeaute les CROUS) comme quoi, suite au versement du 10ème mois de bourses cette année, il n'y aurait plus assez d'argent dans les budgets de 2011 pour verser le mois de décembre. En cause, le fait que le gouvernement n'ait pas prévu ce qu'il fallait en terme de  budget pour tenir ses promesses. C’est ce qui explique aussi les importants retards dans le versement des bourses de novembre.

Comment en est-on arrivés là ?

Nous vivons une période de rigueur budgétaire, d’austérité où l’objectif affiché du gouvernement est de se servir de nos droits sociaux comme variable d’ajustement budgétaire. Est-ce à nous de payer leur crise ? Un mois de bourses pour les 20% d’étudiants qui sont boursiers, c’est 109 millions d’euros… C’est quoi comparé aux 40 milliards d’euros qui partent chaque année dans la poche des banques en remboursement de la dette ?

Mais cette rigueur budgétaire ne fait qu’accélérer un processus de dégradation du service public des CROUS, qui continue puisque les budgets de 21 sur 28 CROUS baissent cette année. Qu’est-ce que implique au quotidien ? Les logements étudiants ne sont pas rénovés, et quand ils le sont les loyers augmentent de manière scandaleuse. Les fonds d’aide d’urgence que les assistantes sociales du CROUS donnent aux étudiants en difficulté sont de moins en moins alimentés, et ces assistantes sociales doivent durcir les conditions d’obtention des aides. Ça implique des retards de dossiers, des dossiers perdus, des erreurs en pagaille parce qu’on diminue les budgets et le nombre de postes pour les traiter, pour faire toujours « plus avec moins ». Et quand notre dossier est mal traité et qu’on doit aller batailler, 40 étudiants font déjà la queue devant deux personnes au guichet du CROUS…

Que faire maintenant ?

Il faut que nous nous organisions nous-mêmes pour défendre nos droits, pour continuer à mettre la pression sur le CROUS et le gouvernement pour que les bourses soient versées en temps et en heure. Plusieurs CROUS ont répondu aux interrogations des étudiants face aux retards de novembre que c’était comme ça tous les ans et qu’il ne fallait pas s’en inquiéter. Le problème n’est-il pas justement là ? Les étudiants sont bien la seule catégorie de population qui accepte sans broncher de percevoir ses revenus de manière si irrégulière. Le moment du mois où on doit payer notre loyer, lui, est pourtant fixe... Au delà des problèmes actuels, il faut revendiquer plus largement que les bourses soient toujours versées en temps et en heure. C’est pourquoi il faut participer en ce moment aux assemblées générales organisées à Bordeaux-2, à Bordeaux-3 et à l’IUT Renaudel, mais aussi défendre nos droits tout au long de l’année en organisant la solidarité étudiante.

Vrai ou faux : s'armer pour répondre aux questions.

Le versement des bourses de décembre est menacé : VRAI

Il reste 50 millions d’euros dans les caisses du CNOUS (qui chapeaute les CROUS) pour payer le mois de décembre, alors qu’il faudrait 109 millions d’euros. Cette information a été donnée en conseil d’administration du CNOUS aux élus étudiants vendredi 25 novembre. Les CROUS ont reçu l’ordre de nier la situation. Pourtant, le CROUS de l’académie de Toulouse a envoyé un mail à tous les étudiants pour leur expliquer que dans l’état actuel des choses il n’y aurait pas de bourses en décembre.

Il n’y a aucun problème, les retards de novembre n’étaient qu’un cafouillage administratif : FAUX

Plusieurs personnes ont dit qu’il n’y avait aucun problème. Le directeur du CROUS de Bordeaux a dit à une journaliste de Sud-Ouest « J’ai confiance en mon gouvernement » au sujet des bourses de décembre. Autrement dit, confiance pour qu’en décembre, le gouvernement débloque des fonds que les CROUS n’ont pas. Le ministre, Laurent Wauquiez a assuré pour sa part qu’il n’y aurait aucun problème dans le versement des bourses de décembre. Il disait aussi qu’il n’y avait eu aucun problème en novembre… et les bourses ont eu entre 2 et 3 semaines de retard, certaines ont été versées entre le 28 et le 30 novembre (notamment à Aix-Marseille).

Les syndicats étudiants racontent des histoires pour se faire mousser : FAUX

Pourquoi est-ce qu’on aimerait passer pour des idiots ? Il y a de lourdes incertitudes sur le versement des bourses en décembre. Il y a au moins trois scénarios imaginables :

1) les caisses sont vides, mais la mobilisation des étudiants force le gouvernement à réagir et les CROUS à verser les bourses en temps et en heure ;

2) le gouvernement finance un 11ème mois pour l’année 2012 et les bourses de décembre sont versées en janvier ;

3) les CROUS versent les bourses de décembre en janvier, en prenant sur leur budget 2012, autrement dit on se confrontera au même problème l’an prochain…

Peut-être qu’on se trompe, peut-être que tout ce qu’on dit est une erreur. Mais à qui la faute ? Aux syndicats étudiants et aux étudiants qui essaient de défendre leurs droits ? Ou aux CROUS qui refusent de communiquer et se contentent de belles paroles pour nier et nous rassurer ? Les promesses n’engagent que ceux qui veulent bien y croire, et les belles paroles ne paient pas le loyer et ne remplissent pas le frigo. Nous voulons des réponses claires. Il n’y a aucun problème ? Vous n’avez rien à cacher ? Montrez nous les comptes des CROUS pour que nous puissions vérifier.

Publié dans Précarité étudiante

Commenter cet article