La santé KESAKO ?

Publié le par SUD-Étudiant Bordeaux

 

La sécurité sociale étudiante

 

Les étudiant-e-s cotisent à un régime de sécurité sociale qui leur est propre. La cotisation est de 200 euros par an pour tous les étudiant-e-s, compris dans les frais d'inscription. Seuls les étudiant-e-s de moins de 20 ans, les étudiant-e-s salarié-e-s et les boursiers en sont exonérés.

La sécurité sociale est un organisme de solidarité qui gère les cotisations et les remboursements des frais de santé, à hauteur en moyenne de 70%, pour l'ensemble de la population.

Pour être sûre d'être remboursé-e en totalité, il faut impérativement renvoyer pour les nouveaux affiliés avant le 1er octobre de la nouvelle année universitaire, un RIB (Relevé d'Identité Bancaire) et une feuille de médecin traitant à l'organisme que vous avez choisis (LMDE ou VITTAVI).

Si vous êtes salarié-e-s et faites plus de 60h/mois, ou 120h par trimestre sur l'ensemble de l'année universitaire (c'est-à- dire un contrat allant du 1er octobre 2011 au 30 septembre 2012), vous cotisez directement aux caisses de solidarité du régime général et vous n'êtes pas obligé-e de payer la Sécu étudiante. Ce droit est rétroactif et si vous avez commencé à travailler après votre inscription l'année dernière ou que vous avez cumulé assez de petits contrats sur l'ensemble de l'année universitaire pour couvrir l'ensemble de l'année, vous pouvez vous faire rembourser les frais de sécurité sociale étudiante sur présentation de vos fiches de paies auprès de la trésorerie de l'université. 

 

La mutuelle, une obligation ?

 

Les mutuelles ou complémentaires sont des organismes privés qui vous remboursent les 30 % des frais de santé qui ne sont pas pris en compte par la sécurité sociale. Prendre une mutuelle est facultatif et vous n'avez aucune obligation d'y souscrire. Cependant, il est important d'être au moins adhérant à une mutuelle hospitalière qui prendra en charge vos frais hospitalier en totalité.

Par ailleurs, vous n'avez aucune obligation de choisir une mutuelle dite traditionnellement étudiante et pouvez soit garder celle de vos parents soit en souscrire une à une mutuelle dédiée traditionnellement aux salarié-e-s. 

 

La CMU, un droit pour les étudiant-e-s?

 

La CMU-C, ou Couverture Maladie Universelle Complémentaire vous permet d'avoir le droit à une protection complémentaire santé gratuite. Elle prend donc en charge 100 % de l'ensemble de vos frais médicaux. Cependant, l'accès la Cmu est limitée aux personnes ayant les revenus les plus modestes, ce qui est souvent le cas des étudiant-e-s.

Si vous souhaitez remplir un dossier pour avoir accès à la CMU, n'hésitez pas à vous adresser aux sécurités sociales étudiantes ou aux assistantes sociales du CROUS ou de la Médecine Préventive. 

Médecine préventive

Les médecins et infirmier-e-s de la médecine préventive délivrent des consultations sans avance de frais (pratique du tiers payant). Vous pouvez obtenir des conseils (drogues, handicap, nourriture, sexologie...), consulter un-e psychologue et faire un test de dépistage gratuitement (bilan sanguin, VIH, hépatites...).
Du lundi au jeudi de 9h à 19h et le vendredi de 9h à 17h, au bâtiment de la médecine préventive Ligne B, arrêt Doyen Brus. Tel : 05 56 04 06 06

Planning Familial

Le planning familial donne des informations et prescriptions sur la sexualité et la contraception, préservatifs gratuits, tests de grossesses, écoute et conseils sur l’avortement, consultations de gynécologie gratuites, vous pouvez aussi venir y parler de toute forme de violence que vous auriez subi-e (conjugale, sexuelle...) … le tout dans l’anonymat.
Les centres de planning familial ont joués un rôle central dans les luttes pour l’accès à la contraception, pour le droit de chacune et chacun à disposer de son corps, pour le droit à l’avortement. Ils ont un rôle social de prévention, d’information et d’accompagnement de première importance. Depuis l’année dernière, l’Etat leur coupe une bonne partie des subventions, et plus d’1/3 des centres vont devoir fermer. Ne laissons pas faire !
Pour rencontrer les bénévoles du planning familiale :
18 rue sainte Colombe 33000 Bordeaux.
Tel : 05 56 44 00 04
Accueil Lundi de 18h à 20h, Mercredi de 14h à 18h et Vendredi de 10h à 13h. Permanences téléphoniques tous les jours de 9h à 17h30 sauf le week end. La "Permanence violences" a lieu tous les lundis de 9h à 12h (permanence en partenariat avec APAFED et maison des femmes).

Publié dans Santé

Commenter cet article